Australie

AUSTRALIE

#Etape n°2 #Kangourous #Koalas #Surf #Offroad
Du 17 décembre 2017 au 16 février 2018
62 jours
Dernière étape postée il y a 167 jours
1
1
Publié le 27 juin 2018
2
2
Publié le 27 juin 2018

19h30 heure locale, samedi 16 décembre, nous atterrissons sur le sol australien 🛬, au Nord Est du continent, à Cairns. Nous sommes un peu chamboulés et nous ne savons plus trop quelle heure il est. Nous avons voyagé cette fois-ci dans le passé, -3 heures à notre montre et, à notre surprise, le soleil est déjà couché .

Ayant vendu notre maison sur roue à notre départ de Nouvelle-Zélande, nous avons réservé plusieurs nuits en Airbnb pour nous laisser le temps de trouver notre nouveau campervan.



Le lendemain matin, notre horloge interne ⏰ nous réveille au lever du soleil, 5 h 30 pétantes. Il fait déjà super chaud et le jour se lève. Les ventilateurs ont fonctionné toute la nuit, une chaleur étouffante, humide : climat tropical.

Nous profitons de cette heure matinale pour parcourir une partie de la ville à pied et trouver de quoi petit déjeuner. Direction le Rusty’s Market... Quoi de mieux qu’un marché aux étals bondées de fruits (mangues à gogo, mini bananes, melons, pêches, abricots, pommes etc.) et légumes 🍊🍉🍌🍑 pour trouver de quoi grignoter. Nous nous mêlons aux quelques locaux matinaux et dégustons nos trouvailles.

La deuxième mission de la journée fût la recherche de notre maison sur roue. N’ayant pas trouvé grand chose sur le bon coin local (trop cher, peu d’annonces) nous décidons d’arpenter les rues à la recherche des vendeurs de voitures. Après quelques heures, nous avions repéré deux véhicules correspondant à nos attentes mais étant dimanche, nous devions attendre avant de prendre contact.

Trop chaud, trop chaud, trop chaud… 🌡☀ la matinée fût plutôt éprouvante avec cette chaleur, nous profitons donc de l’après-midi pour nous jeter à l’eau. Proche de la plage, oui, mais pas dans la mer car ici, celle-ci est réservée aux crocodiles🐊 pouvant atteindre près de 5 m de long. On va éviter de se faire croquer dès notre arrivée… direction le lagoon. Cette piscine municipale a été construite sur l’esplanade, le long de la plage. C’est une sorte de pataugeoire géante plutôt bien appréciée par ces fortes chaleurs. Barbeuc public et douches sont à dispos de tous, c’est le pied 😀!

Au cours de notre balade dans la ville, nous avons fait la rencontre d’un animal qui vit plutôt dans des lieux sombres et dans la nuit, mais ici il y en a plein les arbres de la ville… Vous avez trouvé ? La chauve souris 🦇! Il y en a partout... ça crie, ça pue et c’est plutôt étonnant de les voir ici.

3
3
Publié le 27 juin 2018

Le lundi, nous partons dès la première heure voir de plus près le van que nous avions vu la veille. Après négociation avec le vendeur, nous faisons affaire 👍. Rien à voir avec notre maison sur roue précédente. Nous avons choisi un van vintage, de 98, sans clim (pas trop le choix), avec boite de vitesse manuelle, genre petit camion et non voiture. Nous avions envie de changement, de plus d’espace dans l’habitacle et une galerie pour pouvoir y entreposer futures planches de surf etc... Le van était déjà un peu aménagé mais... ce n'était pas du tout pratique. Alors, on a tout démonté et tout refait à notre sauce 😛.

Nous avons passé quelques jours à revoir l’aménagement du van et acheté le nécessaire pour y vivre 2 mois. On vous laisse regarder les photos et la vidéo pour découvrir notre nouvelle maison sur roues 😉

L’aménagement a, cependant, pris plus de temps que prévu car le soir de l’achat, Antoine a eu une insolation qui l’a couché avec 39 de fièvre, en mode vomito 🤢 pendant deux jours. Nous avions prévu de passer deux jours en mer sur un bateau mais nous avons choisi de décaler de quelques jours notre périple sur la Grande Barrière de Corail . Nous nous sommes donc rendus un peu plus au Nord de Cairns pour visiter la forêt tropicale : la plus vieille d’Australie. Seulement, arrivés à proximité, Camille tombe à son tour malade 😦 mais cette fois à cause d’une indigestion. Par conséquent, on a attendu deux jours sur place pour fignoler le van et que la santé de Camille s'améliore.

4

La petite ville de Cairns est entourée d’une multitude de paysages. Nous longeons la côte sur la route du Capitaine Cook (il aurait débarqué ici pour réparer son bateau) avec ses plages de sables fins et ses palmiers. Nous traversons des champs de cannes à sucre et des montagnes forestières aux multiples cascades pour atteindre la Rainforest, la Daintree. Jungle étouffante accessible par le bac. Il fait sombre et humide. Les arbres sont très hauts avec de multiples variétés. Le centre de découverte nous permet de connaître , plus en détail, ce milieu tropical et ses êtres vivants 🐊🦎🕷.

Nous passons la nuit sur une des plages de la forêt. Tel le film "Seul au monde", on a l'impression d'être sur une petite plage paradisiaque juste au bord d'une immense forêt. On a juste omis de vous dire un détail. Au crépuscule, nous pouvons faire la rencontre d'une femelle crocodile qui vit dans la mangrove voisine. Nous ne l'avons pas vu à notre désespoir... mais deux robinsons promenant leur chien nous l'ont raconté. Ah ! ah ! Nous parlons de robinsons car ils en avaient tout l'air avec leur t-shirt sale et troué, un peu de cambouis ... mais incroyablement sympathiques 🙂.

5

Cette fois-ci, c'est la bonne ! Après avoir repoussé notre croisière en bateau de plusieurs jours à la découverte de la Grande Barrière de Corail 🦀🐚🐟🦑 , nous embarquons à 7 h 00 sur un grand voilier. Nous sommes 16 passagers, ça parle toutes les langues (suédois, allemand, canadien, anglais, chinois) c'est multiculturel ! Chacun fait connaissance de sa couchette pour y passer la nuit. Et c'est le grand luxe pour nous, nous avons des lits superposés privatifs dans un recoin du bateau 😉.

Après 3 heures de navigation, nous arrivons enfin. On peut apercevoir des récifs à 1 ou 2 mètres de profondeur à travers l’eau transparente de la mer de Corail. Ni une ni deux, les uns s’équipent pour la plongée en bouteille, les autres au tuba et c’est parti pour la découverte du milieu sous marin. Pas de requin mais de nombreux poissons différents - des petits, des gros, des colorés mais pas de poilus ni joufflus si ça vous rappelle une chanson bien connue 🙂 - des coquilles géantes, des crustacés, des coraux… À la fin de la journée, Antoine a même plongé de nuit pour y découvrir des espèces qui ne sortent que la nuit pendant que Camille contemplait le ciel étoilé.

Après 6 plongées, une nuit en mer et quelques coups de soleil bien placés (sur les fesses) 🙄, nous sommes super contents de notre cadeau de Noël 😛!

6

Il est maintenant temps de prendre la route vers le Sud après cette première semaine assez mouvementée. Mais, ce n’est sans savoir la suite des événements ! Et oui, à peine 30 km parcourus, nous entendons un bruit de mitraillette 😱 juste en-dessous du siège de Camille. Sa première réaction fût, d’ailleurs, de lever les jambes vers le tableau de bord… On s’arrête en urgence sur le bas côté, par chance, le pneu n’a pas éclaté mais il a perdu toute la première couche.

Heureusement, nous avons, cette fois-ci, acheté un van avec une roue de secours. Sauf qu’il y a juste un petit problème, le proprio a omis de laisser le cric… 😦 Impossible de changer la roue. Nous sommes à deux pas de quelques maisons au bord de la route. Nous prenons cette direction à 20 km/h.

1, 2, 3 essais, personne ! Normal, on est le 24 décembre, tout le monde est en week-end de Noël. Encore un peu plus loin, Antoine teste en toquant à la porte d’une maison qui ne paye pas de mine mais par chance, une petite grand-mère passe la tête par la fenêtre, elle ne bronche pas trop, puis appelle sa fille. Après une petite blague pour la rassurer, celle-ci veut bien nous aider - cric, compresseur, au TOP👌! Sauf que la roue de secours est aussi vieille que le van… donc presque dans le même état (craquelures etc.). On reprend quand même la route vers la ville la plus proche. Pas de garage ouvert en fin d’après-midi, surtout un 24 décembre. On n'a plus qu’à attendre 2 jours puisqu'ici le 25 est férié mais le 26 aussi avec le Boxing Day ! Nous trouvons donc un camping gratuit pour les 2 prochaines nuits où quelques familles y passent le réveillon. C’est un Noël🎄au vert cette année !

Dans notre malheur, nous sommes tombés dans une petite ville où, à quelques kilomètres du centre ville, se trouve une piscine naturelle. Pas de géothermie dans la région mais une rivière avec des énoooormmmes blocs de pierre formant des creux remplis d’eau où l’on peut se baigner. Nous avons donc passé un après-midi à profiter de ce bel endroit nommé Devil’s Pool. Sympa avec 35 degrés dehors 😉☀

A notre réveil, nous avons eu la surprise de tomber sur une mini tortue d'eau qui se promenait à coté du Van 🐢

7
7
Publié le 27 juin 2018

Enfin chaussés de pneus neufs à l’avant, nous prenons la route en direction de Brisbane 1100 km plus bas. Sauf qu'après quelques kilomètres, on s’arrête prendre de l’essence et l’on nous interpelle pour nous signaler que notre pneu arrière gauche est à plat…😡 La malchance s’abat de nouveau sur nous car la valve de gonflage est percée. Toujours pas équipé de cric, on trouve quelqu’un pour nous prêter le sien et on met en place la roue de secours.

On reprend la route et 80 km plus loin, la roue de secours EXPLOSE ! Sauf, que désormais, nous n' avons plus de roue de secours ….😰 On roule malgré le pneu mort quelques centaines de mètres pour trouver une maison et surtout nous sortir de la grande route. Avec l’aide de notre hôte, on change de nouveau de pneu et on essaie de colmater la fuite de la valve avec un collier métallique. On regonfle et on repart en espérant faire les 6 km qui nous séparent de la station service pour remettre de l’air puis, 8 autres km pour trouver un garage. On réussit à rejoindre la station service sauf que le tuyau de gonflage ne fonctionne pas…😠 La malchance continue...

Bref, au final, notre super hôte Shanon est venu à notre rencontre. Avec Antoine, ils ont démonté les deux roues arrière et sont partis en voiture pour changer les pneus. Nous ne savons pas comment nous aurions fait sans lui ! 🙂 En discutant avec les garagistes, les pneus s'avéraient plutôt très âgés...(on se demande d'ailleurs comment le van est passé au contrôle technique...) avec la chaleur, les routes sont super chaudes et ils ont tout de suite craquelé puis explosé ! Enfin, c'est un record, 3 pneus en 4 jours ! Qui fait mieux 😛??

8

La journée ayant été bien entamée avec ces péripéties, nous avons roulé quelques kilomètres pour nous trouver un campsite « coucher de soleil ». Nous reprenons la route mais un nouveau problème surgit… le moteur broute à bas régime mais ne nous empêche pas d’avancer. Nous faisons quelques escales dont une nuit dans une réserve naturelle. Un paysage typique de la savane australienne, jonché d’herbes hautes et de terres rougeâtres mais aussi de très nombreux wallabys. 😉

Nous enchaînons avec une route interminable entre Airlie Beach et Brisbane (10 h non stop) où nous traversons de multiples paysages : les terres rouges australiennes, les forêts denses, les terres sauvages où l’on observe quelques troupeaux de bovins.

Nous atterrissons sur un campsite plutôt basique où nous rencontrons Louise et Peter, un couple de retraités australiens avec qui nous sympathisons et qui finissent par nous inviter chez eux dans le sud de Sydney sur notre périple retour. On espère pouvoir y aller. 😀

Ce même soir, on en profite pour changer les joints du carburateur en espérant que ce soit la raison des problèmes moteur. Mais rien n’y fait. Cependant le moteur fonctionne un peu mieux et ne cale plus au feu rouge (ce n’était pas très pratique). Mais après avoir roulé tant d’heures sans clim, avec les fenêtres ouvertes qui produisent un bourdonnement incessant et toutes ces galères, nous avons pris la décision de monter en gamme et de vendre notre van 😉.

Quelques heures seulement après avoir posé une annonce, une quinzaine de personnes nous contactent. Nous avons rendez-vous quelques jours plus tard sur Brisbane pour la première visite qui s’avèrera concluante. Le temps de recevoir l’argent 💵, nous en profitons pour rechercher notre nouvelle voiture et tombons sur un 4x4 qui correspond à nos critères. Une fois l’achat effectué, il est temps de tout recommencer mais avant tout, de changer les pneus car, là aussi, ils n'étaient pas en très bon état. Après deux maisons sur roues, on commence à être rodés. Direction nos trois magasins fétiches et hop ! on a tout ce qu’il nous faut en quelques heures ! Le soleil se couchant assez tôt, nous terminons notre lit à la frontale 😛.

Notre nouvelle maison en vidéo :

9
9
Publié le 27 juin 2018

Pendant ces quelques jours de recherche, nous en avons profité pour visiter Brisbane et y passer le Nouvel An 🎉. La ville n’a rien d’extraordinaire. Elle n’est d’ailleurs pas inscrite dans le Lonely Planet qui nous accompagne. Cependant, nous avons été agréablement surpris des aménagements réalisés sur l’esplanade : plage artificielle, piscine, pataugeoires pour les enfants et multiples jeux d’eau - espaces aménagés pour les barbeucs, rien a été oublié pour passer du bon temps en famille ou entre amis. Nous nous sommes également baladés dans le jardin botanique de la ville où nous avons pu observer de très vieux arbres aux multiples racines. Dans les parcs, on y croise de gros lézards 🦎 que certaines personnes prennent le risque d'attraper. On a aussi pris le temps de jeter un coup d’oeil au musée retraçant l’histoire de la ville, au sein du City Hall. Un des monuments importants où l’on s’est plutôt amusé avec une exposition interactive sur Brisbane.

Le soir du Nouvel An, l’esplanade était bondée ! Nous avons d’ailleurs un peu rigolé du système de sécurité mis en place. Rien à voir avec ce que l’on peut vivre en France, seulement quelques barrières et des agents de sécurité bénévoles qui font ça une fois par an… Deux feux d’artifice 🎆 étaient tirés sur la rivière traversant la ville pour l’occasion. Ça ne vaut pas le feu de Sydney ou de Paris mais c’était sympa ! Nous sommes, ensuite, allés manger asiat'. Nous avons troqué le foie gras, les fruits de mer et une bonne coupe de champagne contre un Pad Thai au poulet et une bière ah ! ah 😉 !

On en profite pour vous souhaiter à tous une excellente année 2018 pleine de projets, de réussite, de bonheur et d'amour bien sûr 😘 !!!!

10
10
Publié le 27 juin 2018

Nous commençons donc l’année par vendre le van et aménager notre nouveau 4x4. Une fois ce dernier équipé, il est temps de prendre la route vers le Sud car avec toutes ces péripéties nous n’avons pas parcouru beaucoup de kilomètres.

Nous faisons halte à Byron Bay, une célèbre station balnéaire connue pour ses belles plages côtières très prisées pour le surf 🏄 ‍. Il y a une ambiance particulière, la culture surf se mêle joyeusement à l’esprit hippie✌venu de l’arrière pays. Nous avons eu l’occasion d’être ici le jour du Community Market. Nous avions l’impression d’aller à un festival. Dans un champ proche de la petite ville, nous parcourons les allées où se mêlent food trucks à gogo - où l’on prône la nourriture organique/bio/gluten free - artisans locaux, toutes sortes de thérapeutes alternatifs (voyant, chiropracteur etc.) sans oublier des musiciens, où un seul homme joue plusieurs instruments notamment du Didgeridoo (instrument d'origine aborigène) 😉.



Au fait, nous faisons un petit aparté pour vous montrer les jambes de Camille qui ont été attaquées par une horde de mini mouches aussi grosses qu'un grain de sable 😦. Juste une centaine de piqûres sur les bras et jambes...

11
11
Publié le 27 juin 2018

Nous poursuivons notre route vers le Sud à travers les Parcs Nationaux le long de la côte. Nous nous arrêtons lorsqu’il y a des caps, des phares … pour observer les kilomètres de plages et la côte sauvage. Nous avons fait une belle découverte à Wooli, un petit village traversé par une seule route principale qui a peu d’intérêt mais qui se situe à un emplacement privilégié entre la rivière calme et paisible et la mer déchaînée. Entre les deux, le paradis 🏝 : une eau bleue turquoise (un peu froide 😬), des bancs de sables fins, protégés par la forêt.

12
12
Publié le 27 juin 2018

Qui dit 4X4, dit passe-partout 😉 Pratique de prendre un raccourci avec notre nouveau véhicule. 1er test dans le sable concluant ! On en a profité pour poser notre bivouac face à la mer pour manger. 2ème test sur un chemin forestier, TOP ! Cela nous permet d’observer des espèces au plus proche de la nature : gros lézards, wallabys etc. mais on n'a pas encore vu de koalas 😦

13
13
Publié le 27 juin 2018

Cette fois, nous décidons d’entrer dans l’arrière pays pour observer le littoral avec un peu de hauteur. Direction le Dorrigo National Park où nous partons en rando à travers la rainforest à la découverte de magnifiques cascades et à la rencontre de plusieurs animaux de la forêt sur notre passage.


Nous faisons ensuite halte au niveau de l'estuaire d'Urunga pour admirer la mangrove et ses habitants lors d'une balade matinale sur la jetée.

14
14
Publié le 27 juin 2018

Lors d'une halte pour manger, nous nous sommes arrêtés dans un national park où nous avons eu la compagnie de kangourous plutôt friendly et nous avons eu la chance de voir la petite tête d'un bébé sortir de la poche de sa maman 😉

Nous sommes également allés rendre visite à d'autres petites icônes de l'Australie... vous avez trouvé de quel animal il s'agit ? Les koalas 🐨 ! Des bénévoles ont créé, il y a maintenant plus de 40 ans, un hôpital pour les soigner lorsqu'ils ont été victimes de morsure (de chiens), de brûlures dûes à un incendie ou bien de blessures suite à une chute ou un affrontement avec une voiture... Ils sont ici entre de bonnes mains ! 😊

15

Au cours de notre périple vers Sydney, nous prenons le temps de découvrir la côte et ses nombreux parcs nationaux. Nous faisons escale pour admirer la superbe vue de la côte sur le point le plus haut du Dooragan National Park d’où certains sautent en parapente, sympa ! (Mais ça ne vaut pas le survol du lac d’Annecy 😉 )

Nous profitons des Off road pour rejoindre de magnifiques plages accessibles en 4x4 😀 et selon la grosseur des vagues, nous nous y arrêtons. Parfois, nous observons les surfeurs locaux prendre les plus monstrueuses vagues ou, lorsqu’on le sent bien, nous nous mettons en condition pour en prendre quelques unes avec nos planches tout justes achetées. Antoine reprend, petit à petit, ses marques et ses repères. Quant à Camille, elle apprend les bases avant de pouvoir se mettre debout. Nous passons parfois dans la machine à laver mais c’est comme ça que l’on progresse 😜

Quelques spots plutôt cool où nous nous sommes arrêtés :

16
16
Publié le 27 juin 2018

Ça y est, on y est ! Sydney City avec son célèbre opéra et son superbe pont 😀 Première impression de Camille, « ah je pensais que l’opéra était beaucoup plus grand, il semble plus petit que sur les photos 😉 ! » Nous y restons seulement deux jours car nous allons y revenir à la fin de notre road trip pour vendre notre 4x4. Nous faisons donc le choix de garder l’hypercentre et les lieux touristiques emblématiques pour notre deuxième visite. La météo n’est pas clémente mais malgré l’orage et les averse-soleil-averse-soleil, nous parcourons la côte pacifique entre la célèbre plage de Bondi Beach (habituellement bondées de monde mais cette fois-ci presque vide) et Coogee. Les conditions sont telles que certaines plages sont fermées à la baignade à cause de la grosseur des vagues et du courant…. Mais, c’est un super terrain de jeu pour de courageux/valeureux surfeurs 🏄‍ qui se donnent en spectacle. La balade longe la côte sauvage et passe même dans des endroits plutôt insolites comme un immense cimetière sur la colline.

Le lendemain, nous commençons la journée par une belle balade le long de la baie de Sydney offrant de très beaux points de vue sur l’Opéra et l’Harbour Bridge. Le sentier passe le long de quartiers plutôt aisés où les gens ont juste à descendre dans leur jardin pour accéder à la petite crique dans laquelle est amarré leur bateau. 👌Une très belle balade qui s’est suivie des retrouvailles entre Antoine et sa cousine, Marine. 14 ans après s’être vus pour la dernière fois, ils se retrouvent à l’autre bout du monde. Nous avons passé la journée avec elle et son compagnon Fred, à se raconter nos vies mais également à visiter, boire et manger 😉 Super moment !

17

Après interrogations et étude de la carte du pays, nous choisissons de rejoindre Adélaïde par les terres. Nous commençons notre looonnnggguuuue route par le Parc National des Blue Mountains.

Un paysage de forêt à perte de vue où l’on aperçoit de belles falaises de roche dans un dégradé d’orange, magnifique ! Nous en profitons pour faire du Off Road jusqu’au début d’un track. Ça fait plaisir de se remettre en jambes après la Nouvelle-Zélande 😉. Après plusieurs kilomètres entre les gros rochers et la végétation aride, nous arrivons au bord d’une falaise donnant sur des gorges. Juste l’impression d’être seuls au monde ! Nous rejoignons ensuite, via la Scenic Drive (route pittoresque), l’un des points de vue les plus emblématiques les « Three Sisters », une formation rocheuse dans un paysage digne de carte postale😮.

18
18
Publié le 27 juin 2018

Après plusieurs heures derrière le volant, nous faisons un petit détour et nous nous arrêtons dans la Ville d’Orange où nous retrouvons l’ancienne boss d’Antoine (6 ans auparavant lorsqu’il était en Australie), Jenny et son mari Andrew 😉. Nous passons la soirée à discuter et se raconter des anecdotes entre France et Australie autour de bières et pizzas ah ! ah ! Et en prime, ils nous proposent de dormir dans un VRAI lit double. Difficile de refuser, les 60 cm entre notre matelas et le plafond du 4x4 ne sont pas toujours très confortables 😊.

Le lendemain matin, ils nous laissent gentiment leur maison alors qu’ils partent travailler pour nous donner le temps de prendre notre petit déjeuner. Et pour couronner le tout, ils nous offrent une boite entière de cerises « Cherry Christmas ». L’hospitalité des Australiens reste intègre avec un tel accueil 😀.

19
19
Publié le 27 juin 2018

Encore plus de 700 km à parcourir 😱 pour parvenir, enfin, au bout de cette interminable route. Nous nous arrêtons, cette fois, dans une petite ville qui s’avère être une des portes d’entrée vers le désert australien. Nous nous posons sur notre campsite où, quelques minutes plus tard , un couple de jeunes allemands s’arrête également. Nous passons la soirée à discuter de nos road trips. Nous avions notamment des conseils à échanger car nous venions de l’Est et eux de l’Ouest. Petite soirée vraiment très sympa 😀!

Le lendemain, histoire d’ajouter quelques kilomètres supplémentaires au compteur , nous décidons de tenter une expédition dans le désert (on est si proche…) jusqu’au Mungo National Park, (aujourd’hui une réserve aborigène) connu par le célèbre « Wall of China », une grande dune de sable et roches sur plusieurs kilomètres de long, formé au fil des années par le vent. En effet, il y a plus de 15 000 ans l’ensemble du parc était des étendues d’eau, des immenses lacs, qui sont, aujourd’hui, asséchés où seule la végétation aride pousse.

Qui dit désert, dit chaleur bien sûr ! Là, nous étions plus que contents d’avoir notre 4x4 climatisé 😋 Et encore ! la clim avait du mal à refroidir tellement il faisait chaud, aux alentours de 50 degrés 🌡. Nous sommes sortis prendre quelques photos en nous mettant un peu d’eau sur la tête et au bout de 3 min, c’était sec.

Cette expérience était vraiment cool ! Mais après 300 kilomètres sur des chemins terreux où l’on n' a croisé absolument personne sauf des kangourous, un bouc, des lézards et multiples espèces d’oiseaux, nous étions contents de retrouver la civilisation 😉.

20

2 jours et 1400 kilomètres plus loin, nous arrivons enfin à Adélaïde en ayant fait une halte particulière à la frontière du « South Australia ». Et oui, nous avons changé d’Etat donc passage aux frontières et contrôle assez particulier. Ici, ils se fichent de vos papiers ou si vous transportez des produits illicites. « Contrôle des fruits et légumes ! Quoi ? C’est une blague ? » Et bien non, les allemands nous avait prévenu mais nous n’avions pas eu le temps de tout manger. Résultat : ils nous ont pris nos tomates, pommes et bananes… 🍅🍌🍎

Nous sommes restés seulement quelques heures à Adélaïde. La ville n'a rien d'extraordinaire. Elle est d'ailleurs en plein développement car de nombreux chantiers sont en cours. Cependant, nous avons quand même été agréablement surpris par la visite de sa bibliothèque qui est l'une des plus vieilles au monde (mais pas aussi belle que celle de Dublin 😉)

21

Quelques heures plus tard, nous revoici sur la route en direction de Melbourne. La côte étant très jolie, nous la suivons jusqu'à un parc national dans lequel des sentiers de 4x4 y sont tracés. Après quelques minutes seulement, nous nous retrouvons directement sur la plage et le début d'un long périple de 7 h commence entre dunes, roches, plages et forêts. Le sable étant parfois très mou et le terrain de plus en plus technique, nous dégonflons les pneus afin de gagner en traction et nous transformons en véritable aventuriers. Nous étions seuls parfois en plein milieu des dunes (on s'est même perdu pendant 20 bonnes minutes 😀). Finalement, après être passé par des paysages somptueux dignes de cartes postales, nous sortons du parc national en ayant parcouru seulement 110 km mais d'une intensité incroyable 😜.

22
22
Publié le 27 juin 2018

Après nous être bien amusés dans les dunes, nous reprenons la route et faisons une petite halte à Port-Fairy pour une balade à pied et pour y passer la nuit. D’ailleurs ce soir là, le coucher de soleil 🌅 était incroyablement rouge.

23
23

Le lendemain, nous arrivons enfin sur l’une des routes les plus connues d’Australie, LA GREAT OCEAN ROAD. Une route de plusieurs centaines de kilomètres à fleur de falaise et qui nous offre des points de vues dignes de cartes postales 😍. Tout au long de la route, nous nous arrêtons pour admirer la côte escarpée creusée par l’érosion formant tantôt un paysage d’îles, un pont naturel dans lequel les vagues sont parfois aussi hautes que la voûte, une grotte, mais aussi des gorges naturelles et bien sûr, la formation rocheuse la plus connue : les 12 Apôtres.

Le contraste de l’eau turquoise et de la roche jaune orangée est vraiment superbe.

24
24
Publié le 27 juin 2018

Nous prenons vraiment goût aux Offroad. Après notre première aventure dans le sable, nous décidons de continuer notre périple, cette fois à la découverte d'un paysage totalement lunaire 😉. Nous nous sommes également amusés à contempler la Great Ocean Road dans les hauteurs du National Parc qui la surplombe.

Des moments satisfaisants tant par la diversité des paysages que par le sentiment d’être seul au monde dans une aventure au milieu de nulle part 😉

Ce soir là, nous avons campé en pleine forêt pour une nuit fraîche et pleine de rencontres (koalas - kangourous - et autres bestioles dont on est pas sûr de savoir ce que c’est 😛 )

25
25

Un petit brin de nostalgie dans le coeur d'Antoine lorsqu'il redécouvre la ville où il a vécu 7 ans auparavant, lors de son année vacances-travail à Lorne. Nous parcourons la petite station balnéaire aux rythmes d'anecdotes, à la redécouverte des lieux et à profiter des bonnes vagues 😉 ! Ce fut également l'heure des retrouvailles avec Alice, l'une des anciennes collègues et amie d'Antoine.

La découverte de la Great Ocean Road, nous a également permis de faire de belles rencontres. Thibaut et Cannelle, deux français parcourant l'Australie depuis 8 mois 1/2 à la découverte des facettes cachées du pays que l'on retrouvera plus tard pour une visite de Melbourne et boire un verre multiculturel. (Nous n'avons malheureusement pas pris le temps de prendre de photos 😦 )

Et puis, Lucie et Jules, (français également) qui commencent leur année australienne, avec qui nous avons partagé un méga breakfast typiquement français en mode crêpes et pancakes party (avec du Nutella et des confitures Bonne Maman bien sûr !!!! 😛 )

26
26
Publié le 27 juin 2018

Nous arrivons sur Melbourne le 26 Janvier, lors du feu d’artifice🎆 tiré en l’honneur de l’Australian Day. On peut dire que c’est un jour plutôt bizarre car les australiens commémorent l’arrivée des européens à Sydney le 26 janvier 1788, et d’un autre côté, c’est aussi le début d’un vrai massacre des peuples aborigènes autochtones. Nous sommes restés quelques jours à Melbourne histoire de s'imprégner de l'atmosphère de la ville.

C'est samedi, direction le marché 😀! Et pas n'importe lequel, le Queen Victoria Market, le plus grand marché à ciel ouvert de l'hémisphère sud avec plus de 600 commerçants où l'on trouve de tout : des fruits et légumes sur des étals très colorés, aux stands de vêtements et babioles touristiques en tout genre. Et, en passant par le "Deli hall" de style Art deco, où nous nous sommes fait plaisir avec une bonne baguette et du fromage (il y avait tellement de sortes). Le marché est une institution ici. Nombre d'habitués prennent leur petit déjeuner/brunch/lunch 😋 commandé aux multiples food trucks et stands de cuisines du monde, sur fond de musique de rue.

L'après midi, nous nous sommes promenés dans le centre Melbourne, entre rues pavées recouvertes de street art & passages couverts datant du XIXème siècle. C'est un vrai labyrinthe ! Rien à voir avec les villes australiennes, que l'on a déjà visitées, Melbourne est différente. On s'y sent bien 😊 ! On dit que "C'est la plus européenne 🇪🇺 des villes australiennes" c'est peut être pour ça alors !


Le deuxième jour, direction le Royal Botanic Garden, sous une chaleur étouffante, environ 40 degrés ! Tout au long de la balade, nous cherchions l'ombre tellement il faisait chaud. Le parc vaut quand même le détour notamment pour sa mare aux nénuphars 😉


Nous avions tellement eu chaud le matin que l'après midi nous n'avions qu'une hâte, se baigner 🏊‍! Nous avons donc pris la route vers un des quartiers chics, au Sud Est de la ville, pour profiter d'une plage particulièrement appréciée pour ses (près de) 90 petites cabines de plages plus colorées 🎨 et atypiques les unes que les autres. La température de l'eau était parfaite👌!

Enfin, la visite de la ville n'aurait pas été aussi plaisante sans la découverte du quartier tendance de Fitzroy où l'on ne sait plus où donner de la tête tellement il y a de chefs d'œuvre de street art sur tous les murs 😉! Nous sommes allés boire un verre multiculturel (avec des français, des belges et un australien) dans l'un des bars en rooftop pour profiter d'un beau coucher de soleil sur la ville. Nous avons terminé la soirée à déambuler sur l'esplanade et dans les rues de la ville afin de profiter des artistes de rue et de la vie nocturne.

On a oublié de vous dire que tous les soirs nous avions un spot plutôt sympa sur la baie de Melbourne. On vous laisse profiter de ce beau lever de soleil ☀.

27
27
Publié le 27 juin 2018

Cette île située au Sud Est de Melbourne est connue pour ses réserves naturelles et son grand circuit automobile. Nous y sommes donc allés pensant pouvoir observer des koalas de tout près, des phoques et des pingouins mais il fallait recourir à notre porte monnaie pour les voir. Sachant que nous avions déjà pu observer de nombreux phoques et pingouins en Nouvelle Zélande et nous avions une autre île en tête pour pouvoir approcher les koalas, nous n'avons fait que passer. À vrai dire, la météo n'était pas non plus au rendez vous, -25degrés en 2 jours et averses orageuses tout l'après midi, à ne pas mettre le nez dehors 😖!

28

L'expression "Road trip" prend vraiment tout son sens en Australie. Le pays est tellement vaste que l'on passe une très grande partie de notre séjour à conduire 🚗. Étant des personnes qui adorons bouger, faire du sport etc. la randonnée nous manque énormément. Nous avons donc pris la direction du parc national Wilsons Promontory, situé sur une péninsule - des paysages magnifiques entre forêts, côtes sauvages, lagons et de spectaculaires formations de granite. Nous sommes partis en trek de quelques heures pour observer le territoire d'un des sommets. On vous laisse admirer la vue (assez voilée) 😀.

29
29
Publié le 27 juin 2018

Et bien, nous n'avons pas trouvé Raymond ! (quoi que, on n'a pas demandé le prénom d'un vieux monsieur qui nous a offert des cerises 🍒) mais une réserve de koalas 🐨 ! Il y a plusieurs décennies, les premiers koalas ont été introduits sur cette île provenant de la réserve de Philip Island. Puis, ils s'y sont reproduits jusqu'à être près de 600 maintenant ! Il y en avait tellement qu'ils en ont introduit ailleurs en Australie. Nous nous sommes donc baladés à travers les eucalyptus à leur recherche. Assez facile de les trouver ! Il y en a presque un sur chaque arbre dans certains endroits de l'île ! La plupart dormait à notre arrivée, nous jouions alors à faire toc toc sur l'arbre et d'un simple tremblement, ils se réveillaient. Certains étaient en mode "Hein, qu'est ce qui se passe ? Laissez-moi dormir, encore des touristes !" Alors que d'autres étaient beaucoup plus surpris et c'était à celui qui faisait la plus belle grimace sur les photos. Le petit plus, c'est que nous avons eu la chance de croiser une maman et son petit, qu'elle amenait tout en haut d'un arbre pour lui donner à manger, moment magique! 😀

30

Nous avons, il y a une dizaine de jours, fait un OFFROAD dans le sable qui a été une superbe expérience. Nous avons également eu l’occasion de faire quelques petits tracks dans diverses forêts, mais rien de vraiment très difficile. Alors, afin de connaître le vrai offroad de montagne, nous sommes partis à l’aventure pendant 3 jours à la rencontre de 2 sommets situés entre 1200 et 1350 m d’altitude. (Pour être honnêtes, nous pensions le faire en 1 à 2 jours avant de s’y confronter.) Et bien, on doit vous avouer qu’on en tremble encore … Si seulement nous avions pensé que ce serait si intense en adrénaline et si difficile, nous aurions sûrement hésité à y aller. 😏

Le track a commencé doucement par des chemins entretenus et faciles d’accès mais il s’est vite transformé en track du diable !

La première épreuve fût une montée vertigineuse sur une roche glissante et à flanc de montagne. (Nous n'avions pas encore installé la caméra, seulement pris quelques photos et si vous voulez des vidéos, il ne faudra pas compter sur nous pour y retourner 😉 ). À plusieurs reprises, nous avons dû descendre de la voiture afin de bouger quelques pierres trop grosses pour le passage. Bien sûr, il était à ce moment là, impossible de faire demi-tour ou même marche arrière. Après un long acharnement, nous sommes parvenu au bout de la montée mais encore très loin du sommet.

Nous pensions, à ce moment-là, avoir franchi un obstacle très difficile et que la suite ne devait pas être pire. Nous avions tord ! 😳 Des montées de plus en plus raides et escarpées, des arbres en travers de la route nous empêchant d’avancer (on a dû faire les bûcherons plusieurs fois), des murs de pierres, des herbes plus hautes que le capot de la voiture. Bref, le chemin du début n’avait plus rien à voir avec le reste du track.

Nous avons réalisé une petite vidéo sur laquelle il est difficile de se rendre compte de l’inclinaison des pentes et de la grosseur des obstacles, mais pourtant, quand nous vous disons qu’on en tremble encore, c’est la stricte vérité tellement ces 130 km environ, seuls au milieu de nulle part, nous ont donné des sueurs froides.

Enfin, nous sommes super contents de s’y être mesurés 😄 pour la beauté et la diversité des paysages, des vues 360° à en couper le souffle et la fierté de l’avoir réalisé (non pas sans griffes sur la carrosserie et un pot d'échappement dessoudé mais sans avoir eu d’accident et avoir eu recours à assistance).

WE DID IT👍 !

31
31
Publié le 27 juin 2018

Suite à notre aventure en forêt, nous avons repris la route « normale » en remontant petit à petit sur Canberra. Nous n’avons malheureusement pas pris beaucoup de photos jusqu’à notre destination car la météo n’était pas au top cette fois. Le ciel était très brumeux et rendait les photos vraiment pas terribles. Heureusement, la grisaille n'a pas duré et le lendemain, le soleil était de retour. Nous avons continué à longer la côte en alternant sessions de surf et recherche des points de vue sur l’océan.

On traversait les petites villes du littoral les unes après les autres jusqu’à reprendre vers l’intérieur des terres direction Canberra.

32
32
Publié le 27 juin 2018

Une fois arrivés, la ville, pourtant de belle taille, semble, dans quelques quartiers, vraiment désertique. On a dû mal à croire que c’est la Capitale du pays 😮! La ville a été désignée Capitale au tout début du XXème siècle, un compromis entre les deux plus grandes villes d’Australie : Melbourne et Sydney. Cette nomination a engendré de nombreuses modifications du plan urbanistique de la ville pour créer tout un quartier gouvernemental avec nombre d’administrations ! L’hyper centre est essentiellement constitué de bureaux, vivant (aux horaires de pointe) mais n’a pas vraiment de charme. Pour être honnête, nous n’y avons pas vraiment prêté attention.

Un peu plus loin se trouve l’ancien Parlement fédéral qui est plutôt joli avec son ÉNORME allée verdoyante. Nous avons, cependant, plutôt été interloqués 🤨 par un ensemble de tentes, de drapeaux et d’activistes (d’origines aborigènes et hippies) et par « l’ambassade des aborigènes », auto-proclamée (non reconnue comme telle par le gouvernement) qui a élu domicile sur son pas de porte, sous la forme d’un container tagué. Elle a pour but de «défendre les droits et les intérêts des Aborigènes d’Australie et de les représenter en tant que nation dont les terres sont occupées».

Et encore un peu plus loin, se trouve le nouveau Parlement du pays. Celui-ci est plutôt récent, il a été inauguré en 1988 ! Il est bling bling à souhait, pratiquement entièrement constituée de marbre… Nous avons fait quelques recherches et en effet, plus de 1,1 milliards de dollars australiens ont été nécessaires pour sa construction ! Cependant, c’est plutôt intéressant d’y avoir accès en visite.

De nombreuses institutions nationales sont présentes à Canberra, nous en avons profité pour aller au National Museum. Le musée, comme son nom l'indique, retrace l'histoire de l'Australie et met en avant ses particularités. L'architecture extérieure et la cour intérieure du musée valent vraiment le détour. Heureusement qu'une médiatrice était là pour nous expliquer la signification de chaque élément de l'espace, qu'il soit planté, construit, peint etc. sinon nous n'en n'aurions pas compris la moitié 😀! Tout a été soigneusement pensé par l'architecte pour que cela représente scrupuleusement l'Australie.

Finalement, ce qui nous a le plus plu a été la visite de la bibliothèque nationale dans laquelle se trouve le carnet de bord du capitaine James Cook 😉. Grand navigateur anglais qui a notamment cartographié la Nouvelle Zélande, fin 18ème siècle. En lisant seulement quelques pages de son carnet, il était très facile de s’imaginer les scènes (des endroits que nous avons visité) tellement la description était claire et précise.

33
33
Publié le 27 juin 2018

Nous avons passé une seule journée seulement dans la capitale, peut être au détriment de certaines choses mais nous estimions avoir vu le principal. Nous reprenons alors la route de Sydney mais faisons plusieurs escales dont une à la Fitzroy Falls pour une petite randonnée.

34
34
Publié le 27 juin 2018

Nous voici de nouveau à Sydney où nous avons commencé par retrouver Marine et Fred pour un excellent weekend ensemble : APERO, PLAGE, PIC-NIC, SURF, RIGOLADE. La totale pour de superbes moments. 🏄‍🥂😜

Nous avons passé les jours suivants à visiter l'emblématique ville de Sydney, mondialement connue pour son opéra. On y avons accédé en bus par un ouvrage d'art également célèbre : l'Harbour bridge. Puis, nous nous sommes arrêtés en plein cœur du centre des affaires entre les multiples gratte-ciel. Comme pour la plupart des villes australiennes, il y a peu de bâtiments historiques. Cependant, certains valent vraiment une petite visite. Le Queen Victoria Building est un magnifique bâtiment à l'architecture victorienne et byzantine où, sur 4 étages, se mêlent nombreuses boutiques et cafés. On y trouve aussi deux belles horloges mécaniques qui actionnent différentes figures ou tableaux représentant l'histoire australienne de perspectives aborigène et européenne. Enfin, une petite vitrine dorée nous a tapé dans l'œil : une lettre de la Reine d'Angleterre📜 faisant une petite blague aux australiens car elle dit vouloir venir chercher cette même lettre en 2085. Blagueuse la reine 🤣👸

Nous sommes ensuite entrés dans la plus vieille cathédrale d'Australie : Andrew's Cathedral où un livre unique y est préservé : la première bible traduite en anglais 😮. L'intérieur est également très joli avec le plafond de bois peint en bleu et son bel orgue. Tout proche, nous avons admiré l'architecture du Town City Hall.

Sydney est vraiment une ville multiculturelle où l'on a la chance de pouvoir choisir le quartier dans lequel on se sent bien pour y vivre. Le quartier de Newtown nous rappelle le quartier de Fitzroy à Melbourne avec ses nombreux petits commerces, cafés et ses murs recouverts de street art 🎨- le quartier de Surrey Hill, plutôt à la mode avec ses petits corner-cafés, bars à vins et autres petites boutiques au concept toujours plus innovant sans oublier le style victorien des habitations - le quartier de Chinatown où nous sommes entrés dans un des plus grands marchés de la ville : Paddy's Market, de "conneries" (t-shirts, gadgets pour téléphone etc) fabriquées en Chine... - le quartier de Mosman 😍 (où nous séjournions dans notre 4x4) quartier "bon chic, bon genre" où l'on se sent comme dans une petite ville dont les habitants sont principalement des familles, où le culte du corps est assez présent. Tous les jours, à 6 h du mat (il faisait à peine jour) on compte par dizaines le nombre de sportifs au taquet, en mode footing, natation, cours de fitness sur la pelouse et en prime, un marché encore peu développé en France, le fitness pour les mamans avec poussettes 👶🍼! Nous n'avons pas visité l'ensemble des quartiers mais nous avons eu un bon aperçu de cette ville aux multi facettes.

Enfin, nous avons passé notre dernier jour sur le sol australien à nous balader dans les endroits emblématiques de la ville : Hyde Park, les marches de l'Opéra etc. Nous avons traversé l'Harbour Bridge pour nous rendre à Milson Point l'un des plus jolis points de vue sur la ville où nous sommes entrés dans le plus vieux parc d'attraction d'Australie, le Luna Park connu pour sa célèbre arche à l'entrée 😉.

Pour notre dernière soirée, nous nous sommes posés en mode apéro français pour observer le sublime coucher de soleil sur l'Opéra et le centre des affaires. Nous avons vraiment apprécié cette dernière semaine australienne en compagnie de Marine et Fred ! C'était Top ! Merci à vous 😜😍.

Voilà, il est temps pour nous de vendre notre voiture et de quitter l'Australie. Tout s'est bien enchaîné car nous avions rendez-vous pour la vente le matin et notre avion était à 17 h. On pourra dire que l'Australie a été une étape forte en émotions. D'une part, pour les problèmes rencontrés et d'autre part, pour les superbes rencontres et retrouvailles. Sans parler des paysages bien différents de la Nouvelle Zélande mais tout aussi envoûtants. En deux mois, nous avons changé 8 pneus, eu deux voitures, parcouru 11 600 km, roulés sur la plage, en forêt, en montagne et même dans le désert. C'est simple, en Australie il y a tout mais tout est super loin 😉. En tout cas, on gardera quelques coups de cœur 💙 en mémoire à savoir les nombreux offroads, la Daintree Forest, la Great Ocean road, Melbourne et Sydney !